ThysdrusRoman Coliseum of El-Jem

Panem et Circensis

My Photo
Name:
Location: Tunis, Tunisia, Tunisia

Tuesday, September 26, 2006

Indigènes


Indigènes is the title of a new film by Algerian director Rachid Bouchareb.The movie which will open tomorrow in Paris, is a controversial new action film about the forgotten north African heroes of the second world war. According to the Guardian,
Bouchareb wanted to rescue an important part of his ancestors' history from "national amnesia", and make the interior minister and presidential hopeful, Nicolas Sarkozy, reconsider his draconian views on immigrants.

2 Comments:

Blogger Roumi said...

Ce film aura sans doute le mérite de souligner une part de l'histoire assez peu connue à la fois par les Français mais aussi par les pays d'où venaient ces soldats ; il était difficile pour un pays décolonisé de mettre trop en avant cette histoire où des citoyens avaient aidé et défendu le colonisateur. Donc cela peut aider tout le monde et pas seulement les Français à s'intéresser à ce point de cette histoire qui est commune finalement.

En même temps, ce film ne devrait être qu'un "déclencheur" et inciter à aller au-delà, à lire de la documentation sérieuse et historique. Un film n'est par essence qu'une vision des choses et forcément un peu réductrice, avec des personnages stéréotypés, ... donc il ne faut pas se contenter du film si l'on veut analyser ce phénomène. J'ai déjà lu quelques textes d'historiens à ce sujet et certains points du film pourraient être nuancés, en particulier la façon dont ces soldats des colonies étaient reçus en métropole. Il semble que cela soit extrêmement complexe et que, à côté de comportements inacceptables, il y ait eu aussi beaucoup de gens pour se comporter convenablement à leur égard. D'autre part, certains auteurs soulignent que ces soldats étaient souvent d'origine modeste et rurale et qu'ils étaient dévalorisés au sein même de leur société d'origine, trouvant donc pour certains une certaine promotion et une certaine respectabilité auprès des Français. Ces aspects méritent d'être étudiés avec attention, toujours dans le but de ne pas schématiser les événements et de réduire les protagonistes à des victimes et bourreaux.
Concernant la question des pensions des anciens combattants étrangers, ce dossier semble être enfin en voie de règlement.

Pour ce qui est de l'affirmation du cinéaste que ce film devrait servir à Nicolas Sarkozy, je trouve cela ridicule. Ce mélange des genres est vraiment malsain. Il faudrait savoir si ce film est une oeuvre utile pour la mémoire d'une histoire vieille de 60 ans ou s'il sert au débat sur la politique française actuelle des flux migratoires... Je ne pense pas qu'un film se voulant sérieux puisse jouer sur ces deux registres mais il faut toujours que les artistes-intellectuels français fassent des déclarations politiques... comme ils sont généralement de gauche (bien qu'ils vivent souvent comme des bourgeois !), quoi de mieux alors que des attaques personnelles contre Sarkozy ? Même si je n'ai pas de sympathie pour lui, je trouve lamentable d'en faire une sorte de pantin caricatural sur lequel on tape en permanence, à la moindre occasion. Ces critiques de personnes ne font pas avancer le débat et la réflexion... Espérons alors que ce réalisateur n'a pas conçu son film d'une manière aussi primaire que la façon dont il exprime ses idées politiques sinon c'est un peu inquiétant.

8:28 AM  
Blogger adam said...

يبدو ان فرنسا قد تذكرت اخيرا محاربيها القدامى من شمال افريقيا وقررت ان تصرف لهم جراياتهم ابتداءا من شهر جانفي القادم

10:58 PM  

Post a Comment

<< Home