ThysdrusRoman Coliseum of El-Jem

Panem et Circensis

My Photo
Name:
Location: Tunis, Tunisia, Tunisia

Friday, May 19, 2006

Quote Of The Day

"A man paints with his brains and not with his hands"

~Michelangelo

6 Comments:

Blogger Roumi said...

@Hannibal : Je trouve cette phrase de Michel Ange amusante.
C'est vrai que le cerveau et ce qu'il contient d'esprit et de sensibilité est essentiel à la création artistique.
Néanmoins on a du mal à imaginer que la main de l'artiste n'aurait pas son importance, surtout dans le cas de grands artistes tels que Michel Ange qui possède une technique supérieure à celle d'autres artistes.
D'autre part, il faut rappeler que, pour un certain nombre de traditions artistiques, il existait des règles d'exécution (les fameux canons) et des thèmes imposés (particulièrement des thèmes religieux), ce qui veut dire que le libre choix de l'artiste, la dimension intellectuelle de son oeuvre était peut être moins grande dans le passé ; l'innovation artistique ne pouvait s'inscrire que dans un cadre technique et iconographique relativement strict.
Au contraire, maintenant chaque artiste est libre d'employer la technique qu'il souhaite et il peut représenter ce qu'il veut comme il veut ; jamais les artistes n'ont été aussi libres qu'aujourd'hui pour exprimer leur sensibilité.
La citation de Michel Ange est donc assurément plus exacte actuellement qu'elle ne l'était à l'époque de ce grand artiste italien !
Pour ce qui est de la main, c'est à dire de la technique, sans doute Michel Ange fait-il preuve d'une modestie excessive. Dès qu'on se penche sur l'oeuvre de grands artistes, on découvre qu'ils possèdent une technique supérieure aux autres et on découvre même qu'ils ont assez souvent mené des recherches d'ordre techniques pour approfondir certaiens techniques ou pour en crééer de nouvelles. Aussi le rôle de la technique et donc de la main est souvent essentiel dans la réalisation de l'oeuvre.
Personnellement il m'arrive de vouloir exprimer certaines choses par la peinture mais je me rends compte que ma main et donc ma technique ne sont pas à la hauteur de ce que conçoit mon esprit.
L'oeuvre artistique est en réalité le résultat d'un mariage heureux entre la sensibilité artistique et une technique d'exécution bien maîtrisée. Il faut les deux. Un artiste qui n'utilise que sa main et pas son âme est un simple artisan, un simple technicien. Un artiste qui utilise son âme mais est incapable de la concrétiser, faute de maîtriser une technique de réalisation, restera un artiste méconnu.
La citation de Michel Ange n'est donc pas réellement justifiée... et il est, me semble-t-il, le parfait contre exemple de sa propre citation !

3:33 AM  
Blogger Nomad said...

"Un artiste qui n'utilise que sa main et pas son âme est un simple artisan, un simple technicien. Un artiste qui utilise son âme mais est incapable de la concrétiser, faute de maîtriser une technique de réalisation, restera un artiste méconnu."


c'est un défaut de jugement !


si l'on regarde les peintures de Basquiat, à première vue, on pourrait dire que ce peintre est maladroit, un peu primitif... sa main n'est donc pas si technique,
mais le résultat c'est l'émotion !

donc cela dépasse donc la technique !

mais ce n'est pas un peintre intellectuel,

Michel-ange ou da vinci peuvent être considérés comme des peintres maîtrisant tous les aléas de la technique ; le métier à cette époque exigeait cela, et tout en respectant la contrainte des commandes, parce qu'il n'était pas question de peindre à l'impulsion, ils ont l'un et l'autre réussi à innover : le clair-obscur (sfumato) pour vinci et le dessin en raccourci ou l'effet gros plan pour Michel ange, et cette invention, c'est l'hémisphere gauche, alors que la technique et l'organisation de l'iconographie c'est l'hémisphere droit !

donc faut savoir manoeuvrer les deux, avec une priorité pour le droit, celui qui fait que l'on devient compréhensible pour les autres

2:16 PM  
Blogger Roumi said...

@Nomad : désolé, nul n'est infaillible... d'ailleurs, en ce qui concerne Basquiat, l'associer à des adjectifs tels que "maladroit" et "primitif" ne me serait même pas venu à l'idée... il a fait des choses parfois très sophistiquées et très techniques. Il a commencé à dessiner très jeune (donc il avait une technique, la sienne !) et il s'est ouvert à l'art dès son enfance, en partie grâce à ses parents, et a fréquenté divers artistes dans sa courte vie d'adulte (donc il avait une conception intellectuelle de son art, comme tout artiste qui fait de son art sa "profession").

Je tire deux constats à partir d'expérience personnelles :
D'abord quand une personne a des sentiments artistiques mais ne maîtrise absolument aucune technique, ces fameux sentiments artistiques restent très souvent inexprimés. Je regrette mais moi j'ai des sentiments artistiques (que je sais plutôt traduire par des mots, soit dans des textes soit des poèmes) et je suis incapable de peindre, faute de maîtriser une technique quelconque. J'aime beaucoup les tableaux impressionnistes, j'aimerais être capable de m'exprimer plus ou moins de cette façon (et faire des choses du genre du dessin qu'Hannibal a bien voulu afficher sur son blog il y a quelques semaines ; c'était un simple dessin par informatique mais j'aimerais l'avoir peint !). Comment puis-être artiste peintre, comment puis-je exprimer ma sensibilité sous cette forme qui me touche, si je ne maîtrise aucune technique ?

Et je donnerai un autre exemple, dans le domaine musical. J'ai été un bon musicien d'un point de vue technique. Mais je me suis toujours revendiqué comme un technicien plus que comme un artiste car je n'arrivais pas vraiment, dans le domaine musical, à exprimer des sentiments à travers ma musique.
Dans ce cas, la technique n'est pas suffisante pour faire un véritable artiste.

J'ai bien souligné dans mon précédent commentaire le nécessaire équilibre entre technique et sensibilité artistique. On ne peut réduire un artiste soit à la dimension technique, soit à la dimension artistique. C'est ce que j'ai dit dans mon premier commentaire. Je vois que tu dis la même chose dans la fin de ton message ; je n'ai donc pas dû dire quelque chose de trop bête...

4:23 PM  
Blogger Nomad said...

je pensais surtout au discours qui est surtout à l'honneur, un travail conceptualisé et célébré oralement... fi de l'intelligence manuelle qui n'a pas de verbe, mais que sa présence pour résultat

ce genre de travail a peu de chance d'être reconnu sans le blabla, et pourtant le "regard" de l'artiste l'a rendu intelligent...


enfin tu as l'air de faire une obsession sur la technique, à part le B-A BA, ou comment reconnaitre les couleurs primaires, tons chauds ou froids, comment donner un coup de massette sur une gouge sans t'écraser les doigts, il ne te reste pas grand chose de plus à apprendre ; il faut juste avancer et expérimenter !

5:10 PM  
Blogger Roumi said...

@Nomad : ben tu sais je crois que je fais un complexe d'infériorité ; j'avais un grand-père peintre... il avait fait des études dans une école des Beaux-Arts en France. La seule chose qui me reste de mon grand-père ce sont quelques toiles que je regarde avec des larmes en regrettant de ne pas l'avoir connu. Je crois bien qu'il a dû apprendre dans son école des choses techniques (sur la perspective, sur les proportions, sur d'autres choses sans doute...) qui lui ont permis de peindre de jolies choses à mon goût, essentiellement des paysages et des monuments. Moi je n'ai rien appris de ces choses indispensables pour faire de la peinture figurative ; mon grand-père n'était plus là pour m'apprendre alors mes tentatives jusqu'à présent n'ont rien donné de très bon.

6:27 PM  
Blogger Nomad said...

hormis la civilisation occidentale, les autres cultures ignorent les lois de la perspective et les nombres d'or, seulement depuis la renaissance ces codes ont été appliqués, mais une sorte de révolution au XXe siècle a aboli ces contraintes, et chaque artiste peut désormais appliquer les codes qu'il veut

mais si c'est vers cela que tu tends, tu peux apprendre ces lois dans les bouquins

7:58 AM  

Post a Comment

<< Home